Partager cette page:

Nuisances lumineuses

Code de flux CIE n°3

Éligibilité pour un éclairage utile

 

Le code de flux CIE n°3 de la Commission Internationale de l’Éclairage est le pourcentage de lumière émise dans un cône de demi-angle de 75,5° des 180° inférieurs.

C’est la seule lumière utile. La lumière émise au-delà de cet angle est considérée comme polluante, éblouissante et perdue.

Tous les luminaires de la gamme EASYLIGHT, XTO et projecteurs POWERFLOOD respectent l’arrêté TREP 1831126A sur les nuisances lumineuses.

 

Le code de flux CIE n°3 est mentionné par ce pictogramme pour rappeler leur conformité.

 

U.L.R.

Upward Light Ratio

U.L.R. ( Upward Light Ratio ) représente le rapport du flux sortant des luminaires qui est émis dans l’hémisphère supérieur au flux total sortant des luminaires, lesquels étant dans leur position d’installation.

 

U.L.O.R. / D.L.O.R. / L.O.R.

Distribution du flux lumineux

L’U.L.O.R. ( Upward Light Output Ratio ) est le pourcentage de lumière de la source émise au-dessus de l’horizon.
Le D.L.O.R. ( Downard Light Output Ratio ) est la proportion de flux des lampes de tous les luminaires considérés qui est émis en dessous du plan horizontal passant par les luminaires dans leur position d’installation.
L.O.R. ( Light Output Ratio ) est le rendement total du luminaire et est égal à la somme du rendement inférieur et supérieur du luminaire.

Températures de couleurs

Réduction et limitation des nuisances lumineuses

Le présent Arrêté TREP 1831126A fixe les prescriptions techniques concernant la conception et le fonctionnement des installations d’éclairage extérieur destinées à favoriser la sécurité des déplacements sur l’espace public et privé.

  • L’éclairage de mise en lumière du patrimoine : tel que défini à l’article L. 1 du code du patrimoine, du cadre bâti ainsi que les parcs et jardins, l’éclairage des équipements sportifs de plein air ou découvrables.
  • L’éclairage des bâtiments non résidentiels : recouvrant à la fois l’éclairage intérieur émis vers l’extérieur de ces bâtiments et l’éclairage des façades de bâtiments ( cette dernière catégorie ne concerne pas les réverbères d’éclairage public des collectivités apposés en façades qui sont destinés à éclairer la voirie ).
  • L’éclairage des parcs de stationnement non couverts ou semi-couverts, l’éclairage événementiel, l’éclairage des chantiers en extérieur.
    Ces prescriptions peuvent varier en fonction de l’implantation de ces installations : en agglomération, hors agglomération ou dans les espaces naturels figurant en annexe à l’article R. 583-4 du code de l’environnement ainsi que dans les sites d’observation astronomique mentionnés au même article.

Légendes de l’illustration

<2400 K Éclairage voirie, parcs de stationnements hors agglomération dans parc naturel

<2400 K Éclairage voirie dans réserve naturelle

<3000 K Éclairage de parcs citadins et de stationnements dans parc naturel

<3000 K Équipements sportifs et mise en lumière du patrimoine dans parc naturel

<3000 K Éclairage voirie dans parc naturel

<3000 K Éclairage voirie, parcs citadins et de stationnements en extérieur

<3000 K Éclairage voirie, espace public ou privé dans site d’observatoire astronomique

<3000 K Équipements sportifs et mise en lumière du patrimoine dans site astronomique

Pas de limite T° Kelvin Équipements sportifs et mise en lumière du patrimoine en agglomération

 

Gammes concernées

Lanternes

Projecteurs

Infos & inspiration...

Abonnez-vous à la newsletter FLUX LIGHTING !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.